Café Arabica ou Robusta: lequel choisir?

11 Nov Café Arabica ou Robusta: lequel choisir?

Quand vient le temps de déguster un bon café, vous êtes plus du genre doux et fruité ou amer et bien corsé ? La différence entre les deux ne réside pas seulement dans le mode d’infusion ou de torréfaction, elle débute à partir du grain de café.

Il existe plusieurs dizaines d’espèces de caféiers Coffea mais seules l’Arabica, le Canephora (Robusta) et le Liberica sont cultivées pour la consommation. Cette dernière variété étant peu répandue sur les marchés, nous allons nous concentrer sur les deux premières qui occupent 70% (Arabica) et 30% (Robusta) de la production mondiale de café. La question qu’on se pose : devrait-on choisir un café arabica ou robusta ?

Pour mieux faire ressortir les différences, voici d’abord une courte présentation de chacune de ces deux espèces botaniques.

grains

Café Arabica

De son nom latin Coffea Arabica, le café dit « Arabica » est la variété la plus répandue au monde. Cultivée depuis plusieurs centaines d’années, son appellation provient de son lieu d’origine qui se trouve dans la péninsule Arabique (Éthiopie-Yémen). Afin de croître à son plein potentiel, il a besoin que plusieurs facteurs soient rassemblés : un environnement humide et ombragé, une terre riche en acides et minéraux et un niveau d’altitude relativement élevé (entre 800 et 2000 mètres). Sa période de croissance requiert beaucoup de soin et le plant demeure fragile tout au long de sa vie.

Le café Arabica est principalement cultivé au Brésil, en Colombie, au Guatemala, au Mexique et en Éthiopie. Plusieurs variétés de plants Arabica sont disponibles : le café Bourbon, le Typica, le Tico, le Blue Mountain, le Catui, le Catimorra, le Mundo Novo, le San Ramon et le Caturra.  On dénote une certaine variation au niveau des saveurs mais la principale différence réside dans leur provenance.

Café Robusta

Comme son nom le laisse entendre, on a ici affaire avec un café robuste, corsé et amer. Cette espèce n’est pas seulement forte en bouche : le plant est extrêmement résistant face aux insectes et aux conditions climatiques extrêmes. Par rapport au caféier Arabica, le Robusta est beaucoup plus facile à cultiver et il pousse plus rapidement. Résultat : il se vend moins cher. Principalement cultivé en Afrique et en Asie, sa commercialisation remonte au siècle dernier.

travailleur-au-chapeaupetit

Question de goût

La mention 100% Arabica est souvent perçue comme un gage de qualité. Pourtant, la question est bien plus complexe qu’il n’en paraît au premier regard. Bien que les arabicas éthiopiens soient fréquemment cités parmi les meilleurs cafés gourmets au monde, certains robustas sont en mesure d’égaler d’autres arabicas en termes de qualité. Tout est une question de goût et parfois, de mélanges.

Le café issu des grains Arabica est doux, avec des notes légèrement fruitées. Il présente une belle complexité d’arômes et son taux d’acidité est bien équilibré. Fait à noter : l’Arabica contient beaucoup plus de sucre que le Robusta, ce qui contribue à lui donner un goût plus « accessible ».

Le café Robusta, quant à lui, est noir et corsé, avec un goût qui persiste longtemps en bouche. Certains y dénotent des arômes de cacao et de terre.  De par ses arômes puissants, il est souvent employé dans des mélanges, où son goût prononcé devient un atout. Il sert d’ailleurs souvent à la préparation de cafés italiens (espresso). Lorsque préparé tel quel, il contient deux fois plus de caféine que l’Arabica.  

Un mot d’ordre : essayer

Impossible de se décider sur une variété qui serait meilleure que l’autre à tout point de vue. Il y a dans la réponse à cette question initiale un élément de préférence personnelle. La meilleure manière de choisir ce nous convient le plus entre le café arabica et le robusta, c’est d’en essayer plusieurs jusqu’à ce qu’on trouve celui qu’on préfère.

Pas de commentaires

Publier un commentaire

CODE PROMO : VACANCE - jusqu'au 1er août 2017 Rejeter