Commerce équitable et café : l’importance d’un commerce honnête

15 Fév Commerce équitable et café : l’importance d’un commerce honnête

 

 

Le commerce équitable ou alternatif est un système d’échange basé sur la solidarité et l’égalité. Respect des producteurs, des consommateurs et des ressources en sont les fondements. Le café est ainsi le tout premier produit équitable à avoir vu le jour sur le marché canadien en 1998.

Mais si le café, produit le plus vendu, emploie aujourd’hui 25 millions d’agriculteurs, tous ne sont pas logés à la même enseigne. C’est pourquoi de nombreuses entreprises, au premier rang desquelles se situent les entreprises canadiennes, cherchent à accroître le développement du café équitable et à sensibiliser les gens sur la question de la consommation responsable. Petit tour d’horizon.

 

Une question de justice sociale

Du fait de la surproduction du café au Brésil et au Vietnam, le coût du café s’effondre et, avec lui, les salaires des ouvriers agricoles. Sans parler de la baisse de qualité. La seule solution pour sauver les producteurs locaux de la misère est le commerce équitable. En instaurant des relations commerciales durables, les revenus des producteurs sont assurés, les conditions de travail des ouvriers respectés et l’environnement local mis en valeur.

Seuls des contrats d’engagements solidaires et transparents, réduisant les intermédiaires dans la filière de l’approvisionnement, peuvent garantir des revenus décents aux producteurs des pays les plus défavorisés.

Soucieux de ces valeurs, les Canadiens sont de plus en plus motivés dans leurs décisions d’achat par la bannière éthique. Les indicateurs montrent d’ailleurs un certain engouement pour les produits équitables ces dernières années.

 

 

Le garant d’une croissance économique locale

Le café se cultive dans les pays du sud et participe au développement d’une économie locale. Adapté aux zones montagneuses où seule cette culture est parfois possible, il contribue au maintien des activités rurales. Il faut savoir que les deux tiers de la production mondiale sont issus de petites fermes de moins de cinq hectares!  

Économie basée sur un modèle d’échange différent, les prix sont établis le plus justement et d’une manière stable entre les différents partenaires économiques. Ainsi, dès lors qu’il y a surplus de revenus, il peut être investi, dans le même secteur ou ailleurs, dans l’habitat ou l’éducation.

Grâce à la certification étiquetée sur les produits, le café issu du commerce équitable est visible aux yeux des consommateurs soucieux de ces valeurs. La transparence de la filière de fabrication, la distribution et les comportements d’achat agissent en cercle vertueux et dynamisent un secteur dont la croissance aujourd’hui n’est pas négligeable et dont il faut se féliciter.

 

 

L’importance du commerce équitable pour l’industrie du café n’est plus à prouver. Que ce soit pour payer le juste prix aux communautés productrices, pour établir une relation commerciale plus directe et plus démocratique, pour favoriser la solidarité et pour nous faire prendre conscience du pouvoir de nos choix de consommation, toutes les raisons sont bonnes pour se convertir à ce type de commerce. Sans oublier que le goût de ce café est délicieux, n’oubliez pas que le succès d’un bon café ne repose pas uniquement sur le travail du torréfacteur, il est inhérent à celui de l’agriculteur, de l’importateur. Un meilleur café et de meilleures conditions pour les agriculteurs, quoi demander de mieux!

 

Pas de commentaires

Publier un commentaire